CHANGEMENT COURROIE DISTRIBUTION

1.8i 16s




 

par crockmais

Avant tout mettre la voiture sur chandelles pas de photos mais vous savez le faire.
Débrancher la batterie, desserrer la roue droite.


Vidanger le circuit de refroidissement, mettre une petite durit ( ici un embout souple de seringue à huile ) et desserrer le robinet de vidange du radiateur, ouvrir le vase d'expansion et les purges. Pendant ce temps là, démonter la roue gauche, puis les protections intérieures de l'aile gauche.

 

ce qui nous donne ça : Ensuite, desserrer le tendeur de courroie d'accessoires,
attention bien repérer le cheminement de la courroie d'accessoires !!!!!

 

Pour cela enfoncer un carré de 10 dans le tendeur et tirer vers la droite et mettre une pige de 4 mm dans le petit trou à gauche ( ici une clé BTR ).

Puis démonter le tendeur, il y a deux vis BTR.
Virer la courroie et démonter les caches sur l'aile droite.

 

Faire attention aux câbles et conduites qui passent dessus en sortant les caches,

et démonter le cache supérieur de distribution.
Maintenant on va caler la distribution.

On prend une clé et on tourne la poulie de vilebrequin dans le sens horaire jusqu'à ce que les lumières de pigeage des pignons des arbres à cames soient en face des trous de pigeage sur le bloc moteur.

 


Donc les trous de piges sont à 5 h sur le pignon d'admission et 7 h sur le pignon d'échappement
sur la poulie de vilebrequin le trou de pige est à 11 h.

 

Comme on peut le voir ici il y a un problème, mais vu la gueule de la poulie c'est normal : elle est morte.

Maintenant on va bloquer le volant moteur avec l'outil qui va bien, pas le gros tournevis au fond de la boîte à clous. 

Mais avant, il faut sortir le cache ( 3 vis de 10 ).

Puis on démonte la poulie de vilebrequin, penser à sortir les piges sur les pignons d'aac et éventuellement sur la poulie de vilebrequin. 

On ne sait jamais.

 

Puis on sort la poulie, et c'est là que les emmerdes ont commencées.
La pompe à eau fuyait et le liquide a « soudé » la poulie. Donc j'ai fabriqué un extracteur.
La poulie sortie, c'est moment de vérité, la clavette doit être à 7 h , ouf !

 

Sortir le cache inférieur de distribution. Mettre un ou deux crics avec une cale ( bois ou caoutchouc ) sous le moteur afin de soutenir son poids.


Démonter le support moteur droit.

 

Desserrer le tendeur de courroie, et enlever la courroie puis le galet enrouleur. Puis on passe à la pompe à eau.

 

Comme on peut le voir elle fait la gueule,
mettre une bassine ou autre récipient sous le niveau de la pompe, s'il reste du LdR ça évite d'en mettre partout.

Nettoyer la portée de joint.
J'ai nettoyé avec une pierre à huile, ça peut se faire au papier à eau grain fin ( 1000 ou 1200 ).

Ensuite remonter la nouvelle pompe à eau en faisant attention de ne pas abîmer le nouveau joint et en faisant rentrer le haut gauche de la pompe dans la rainure de la protection intérieure de la courroie de distribution.


Serrer les vis en croix d'abord à la main, puis à la clé dynamométrique au couple.

Reposer le galet enrouleur neuf, serrer au couple.

Puis le galet tendeur, et là j'ai passé un moment, pas pour le poser mais pour mettre la courroie.
Donc le truc il faut bloquer l'aiguille du tendeur en position maxi avec ce que vous pouvez.
Maintenant, on passe aux choses délicates.
Desserrer les axes de pignons d'arbres à cames ...
il faut un outil spécial pour bloquer les pignons que je n'ai pas, donc je me suis fabriqué un outil ayant la même fonction.

 

Ensuite on resserre à la main les vis pour bien plaquer les pignons sur les portées d'AAC, puis on desserre d'1/6 ème de tour ; on tourne les pignons dans le sens horaire jusqu'en butée en laissant les piges.

On nettoie bien les pignons , puis les mains car on va poser la courroie et elle n'aime pas le gras.

Je me suis servi d'une petite presse manuelle pour faire tenir la courroie sur le pignon de vilebrequin.

Attention, la courroie à un sens de pose.

Soit il y a une flèche, là on monte la flèche vers la droite en regardant du côté de la distribution,
soit il n'y en a pas, la on monte la courroie avec les inscriptions lisibles en regardant du côté distribution.

Je n'ai pas pris de photos, donc on pose la courroie sur le pignon de vilebrequin, on bloque la courroie avec la presse sans serrer comme un mulet.
On passe ensuite sur le galet enrouleur,
on tire bien pour ensuite se positionner sur le pignon de l’admission et normalement la courroie ne rentre pas bien, pas de panique, on décale un petit peu le pignon vers la gauche et ça rentre tout seul,
pareil pour le pignon d’échappement,
puis on passe sur le tendeur et la pompe à eau.
Un petit truc : on ne pose la courroie que sur la moitié des portées, on gagne ainsi un peu de « mou » et une fois que la courroie est passée on la pousse pour bien la positionner sur les portées.

On sort le truc que l'on a mis pour bloquer le tendeur, et ensuite tend la courroie jusqu'au repère maxi.

On resserre les pignons d'AAC au couple de 4 mdaN,
on repose le cache entre le pignon de vilebrequin et la poulie,
on nettoie le pas de vis dans le vilebrequin avec un taraud,
on repose la poulie de vilebrequin en mettant du frein filet sur la vis au couple de 13 mdaN,
on sort toutes les piges et le bloque-volant moteur,
on fait faire 6 tours au vilebrequin dans le sens horaire,
on vérifie le calage, si c'est pas bon on recommence,
on desserre les vis des AAC,
on détend le tendeur pour mettre le témoin jusqu'au repère du milieu,
on bloque le galet au couple de 2,1 mdaN,
on resserre les poulies d'AAC à 7,5 mdaN,
on refait 6 tours au vilebrequin dans le sens horaire,
on vérifie le calage, si c'est bon on remonte tout dans le sens inverse de la dépose en respectant les couples de serrage,
si c'est pas bon on recommence la pose de la courroie.

On ouvre les purges sur le circuit de refroidissement,
On remplit le le vase d'expansion en mettant une bouteille en guise d'entonnoir afin d'avoir du LDR
plus haut que le circuit lui-même afin de permettre la chasse de l'air. ( voir le tuto très bien fait sur http://xantia.voila.net/ )

On referme chaque purge dés qu'elle pisse du LDR.

On rebranche la batterie, une petite prière et on tourne la clé.


couples de serrage en mdaN ( source Haynes ) :

vis de poulie de vilebrequin : 13

vis de fixation de poulie d'aac : 7,5

Support moteur droit :

modèle 1.8 i 16 V
écrou de patte de support sur moteur : 4,5
vis de patte de support sur moteur : 6
écrou d' élément souple sur patte de support : 4,5
écrou d'élément souple sur caisse : 4

modèle 2.0 i 16 V
écrous/vis de patte de support sur moteur : 8
écrou d'élément souple sur patte de support : 4,5
écrou d'élément souple sur caisse : 4

vis de carter inférieur : 1,6
vis de capot de courroie de distribution : 0,8
vis de galet de renvoi de courroie de distribution : 3,7
vis de galet tendeur de courroie de distribution : 2,1

vis de pompe à eau : 1,5

 

 

PAGE D'ACCUEIL