XANTIA KIT CONVERSION  ETHANOL




 

Bonsoir à toutes et tous.
 
ça y est, je me suis converti...  Meuuuu  Noooon, pas à un extrémisme quelconque...  
 
... au E85 !!!
 
Quésaco ???  hé bien, j'ai installé un kit de conversion sur ma Xantia 1.8i 16V SX pack clim de 2000, affichant 97.000 kms, pour qu'elle puisse rouler au Bio Ethanol (aussi appelé E85 car il contient 85% d'ethanol et 15% d'essence).  
Pourquoi ?   Hé bien, pour le prix du carburant pardi !
 
A une époque où le SP 95 dépasse les 1.50 Euro, le E85 est vendu 0.82 Euro le litre ! Malheureusement, on n'en trouve pas partout, mais la liste des stations qui en distribuent se trouve sur internet.  
De plus, le kit que j'ai installé est entièrement automatique, et offre la possibilité de "mixer" comme on veut du E85 et du SP95 ou 98.
 
Bref, je me suis lancé. J'ai commandé ce kit directement au Brésil, en contactant par mail le fabricant. Pour info, ce kit est vendu 598 Euros en France, je l'ai eu à 191 Euros, port compris (payé avec PAYPAL). Je l'ai commandé le 4 juin 2008, je l'ai reçu ce matin, 13 juin 2008.
 
J'ai ouvert la boîte et j'ai trouvé ça :

 

 
Malheur... pas le moindre mode d'emploi ou notice d'installation !  
No panic... j'avais déjà fait moultes recherches sur le net, j'avais déjà téléchargé une notice et c'est hyper simple...
Dans le kit, il y a un boîtier, un faisceau d'injection, une sonde thermique et un fil à relier à la sonde Lambda.  
La première chose à faire, c'est de trouver un emplacement pour placer le boîtier électronique. Je me suis alors intéressé à la boîte à fusibles située à côté de la batterie. En l'ouvrant, on découvre ça :

 

 
J'ai constaté qu'il y avait un relais sur la gauche, tout seul, et fixé sur un support en plastique amovible. J'ai donc enlevé ce support, ôté le relais et la prise, rebranché le relais sur la prise (sans le support) et remis le relais dans la boîte. J'ai poussé le relais sous les gros fusibles situés sur le côté droit, de manière à dégager un emplacement suffisant pour installer le boîtier électronique flex fuel :
 

 
Afin de pouvoir faire passer le câblage, j'ai confectionné une entaille à l'aide d'une lame de scie, sur le côté de la boite à fusibles. J'ai ensuite "cassé" cette languette de plastique à l'aide d'une pince.
 

 
Allez, on passe aux choses sérieuses : J'ai commencé le branchement du faisceau des injecteurs. Pour cela, il faut débrancher les 4 injecteurs (ici, on voit les injecteurs 1 et 2). Pour les débrancher, il suffit d'appuyer sur la petite patte métallique et tirer sur la prise :


 
On branche ensuite le faisceau livré avec le kit : il s'intercale entre le faisceau d'origine et les injecteurs :
 

 
Une sonde thermique est livrée avec le kit. J'ai cru comprendre qu'il fallait la fixer sur une durit, je l'ai donc fixée à l'aide d'un collier plastique sur la durit supérieure du radiateur. A priori, le kit tient compte de cette température pour faciliter le démarrage par températures très basses :
 

 
Maintenant, on va s'intéresser à la sonde Lambda. Sur cette photo, la sonde est désignée par la flèche rouge, son connecteur est désigné par la flèche bleue.
 

 
Vue de près du connecteur de la sonde Lambda. Le fil qui nous intéresse, pour les autos du groupe PSA, c'est le mauve. C'est lui qui envoie les informations au calculateur d'injection, et qui va permettre au boîtier flex fuel de modifier la loi d'injection en fonction des données qu'il collecte.
 

 
On utilise une "cosse américaine" comme dirait notre ami Hitman, pour intercepter les données de la sonde Lambda :
 

 
Une fois que tout est installé (injecteurs / capteur de température / interception de la sonde Lambda), il faut brancher les connecteurs sur le calculateur flex fuel. Au passage, vous noterez qu'il faut également brancher une cosse sur la borne négative de la batterie (cette cosse est fixée à l'extrémité d'un câble faisant lui même partie du faisceau d'injecteurs :
 

 
Voilà ce que ça donne une fois qu'on a fixé les câbles proprement (je sais, il y a mieux...), et qu'on referme le couvercle de la boîte à fusibles. J'ai calé le boîtier flex fuel avec du film à bulles (pour l'emballage des objets fragiles).
 

 
voili voilà, c'est fini. (temps de pose : 35 minutes, photos comprises...).
 
Il y a deux trois p'tites choses à savoir pour rouler au E85 :  
 
- avant d'acheter le kit, il faut vérifier le type de connecteur des injecteurs, et la polarité de ces derniers (sur le XU7JP4 1.8i 16V, ce sont des connecteurs EV1 à polarité normale).
- après avoir installé le kit, il faut rouler encore un peu au SP avant de faire le plein au E85, le temps que le calculateur puisse "assimiler" les réglages du moteur.
- environ 1000 km après l'installation, il faut faire une vidange moteur, avec remplacement du filtre à huile et du filtre à essence. En effet, l'éthanol va dissoudre les dépôts anciens laissés par le SP95 dans le réservoir, les canalisations et le moteur. Les dépôts du réservoir vont rester bloqués par le filtre à essence (situé sous la voiture pour mémoire), et colmater celui-ci. Il faut donc le remplacer pour éviter qu'il ne soit complètement bouché. La vidange moteur a le même but, le fonctionnement au E85 va décoller certains dépôts qui vont se mélanger à l'huile.  
- La pompe à essence (dite aussi pompe de gavage) et située dans le réservoir, va souffrir un peu plus car l'éthanol est plus "sec" que le SP : il est possible qu'il faille la remplacer à terme (d'après les indications, elle est censée tenir 300.000 km et, avec le E85, sa durée de vie est d'environ 200.000 km)  
- les tuyaux et autres plastiques ne craignent rien (encore moins le moteur), si votre véhicule n'est pas trop ancien. Il paraît que déjà depuis 1992, les constructeurs utilisaient des matériaux qui résistent à l'éthanol. Alors que dire d'un véhicule fabriqué en 2000 !  
- L'indice d'octane de l'éthanol est de 104, tandis que celui du SP est de 95 ou 98. D'après de nombreuses sources web, l'auto aura plus de couple en roulant au E85.
- La consommation augmente d'environ 10 à 20%. Lorsque je me servais de cette auto, je consommais entre 7.2 et 7.8 litres aux 100. Je verrai ce que ça donne à l'éthanol et vous communiquerai les résultats !
 
Si on écoute les constructeurs automobiles, il faut acheter une voiture neuve pour pouvoir rouler au E85 ! Bin voyons...  Alors pourquoi auant de véhicules "modifiés" roulent au Brésil et aux Etats-Unis, sans souci particulier ???
 
J'espère que ce petit reportage sera utile à celles et ceux qui voudraient franchir le cap !
 
PS : un p'tit calcul rapide :  
- consommation moyenne de 7.5 l/100 au SP95 à 1.50 Euro le litre : 11.25 Euro / 100 km
- consommation estimative de 10l/100 (normalement moins...) au E85 à 0.82 Euro le litre : 8.20 Euro / 100 km 
- différence : 3.25 Euro / 100 km
- kit payé 191 Euro, divisé par 3.25 = 58,77...
- 58,77 X 100 = 5877 kilomètres pour rentabiliser le kit (et si ma consommation est inférieure à 10 litres, ça va aller encore plus vite...)
- Après... c'est tout bénef !

 
Le plaisir sera de voir le compteur des Euros tourner moins vite que celui des litres sur la pompe à essence en faisant le plein !

 

 

PAGE D'ACCUEIL