DEMONTAGE et NETTOYAGE VANNE EGR HDI 110




 

Réalisé par serialpyro

Un petit aperçu non exhaustif du démontage de mon système EGR sur HDI 110.
 
Vu l'accessibilité plus que restreinte, les photos sont difficiles à prendre aux endroits où les mains passent à peine.
Pour aider à la localisation de tout ce petit monde, des schémas vont nous aider à réaliser tout ça.
 
 
Voici donc le moulin sur lequel on va être amené à passer un petit moment à genoux sur la traverse.

 

 
On commence par déposer la capotage moteur en dévissant les 4 clips en plastique.
On entrevoit la dite vanne EGR bien huileuse et grippée en position ouverte.

 

 
On dépose la grosse durit d'admission qui arrive de l'intercooler en dévissant le collier grâce à une clé de 7.
 

 
Puis la durit après le débitmètre d'air en déclipsant le collier boîte à sardine à l'aide d'un fin tournevis.
 

 
Pour se libérer un peu de place, on écarte cette durit en la décrochant de l'équerre qui la tient sur le coude du collecteur grâce à deux écrous de 10.
 

 
On déboîte le raccord de recyclage d'huile en caoutchouc en le faisant doucement glisser à l'aide d'un tournevis plat de taille moyenne.
 

 
On arrive aux étapes les plus délicates, la dépose du coude du collecteur et du conduit menant à la vanne.
L'usage des cliquets et rallonges souples est vivement conseillé.
Faire très attention à ne pas faire comme moi et faire tomber un écrou dans le moteur et ne plus arriver à le retrouver.

 

 
Il y a donc 2 écrous de 13 pour le coude.
 

 
Puis deux vis 6 pans de 5 qui tiennent le conduit menant à la vanne.
 

 
Et enfin deux écrous de 10 qui tiennent la vanne au collecteur d'échappement. Une clé à œil à cliquet aide bien. attention au joint métallique en dessous (3€59 ref 16282N).
 
Voici enfin l'ensemble déposé.
Tout huileux voir calaminé selon les cas.

 

 
Encore un collier boîte à sardine vraiment très difficile à remettre et encore plus sans l'abîmer .
 

 
Attention le collier n'est pas détaillé mais on peut le remplacer avantageusement par un modèle à vis monté sur les XUD (14€ ref 16263J).

Pour dégripper la vanne, il va être nécessaire de l'ouvrir. On aperçoit les 3 vis 6 pans de 3 qui la ferment.

Attention une fois encore car le joint est très souvent devenu tout dur et est déjà cassé et ne se détaille pas non plus.

On ouvre donc prudemment et nettoyage puis vérification en aspirant par l'embout en haut sur lequel se monte la durit de dépression. Ca coulisse bien maintenant.

Vient le tour du coude et du conduit de recevoir leur lavage (au white spirit dans mon cas mais l'essence conviendrait mieux je pense).

La bombe de nettoyant EGR de chez BARDAHL m'a été bien utile car j'ai pu pulvériser par l'emplacement du conduit et nettoyer tout le collecteur d'admission avec un bon paquet de chiffons (j'ai eu peur de prendre de l'essuie-tout qui risquerait de se déchirer et laisser des morceaux.
 
Une fois tout propre, on remonte avec précaution dans cet ordre-ci.
 
La vanne + joint et ses deux écrous (si on on récupère le collier d'origine, il est bien plus pratique de poser la vanne avec son conduit déjà assemblés. Dans le cas de l'utilisation du collier à vis, on peut se permettre de fixer le tube après avoir fixé la vanne car il sera facile à serrer).
 
Le conduit, vu sa forme coudée doit être orienté dans la même position qu'à l'origine pour que sa portée tombe bien en face de celle du coude.

Le coude vient ensuite et ses deux écrous que l'on fait juste prendre pour permettre un peu de mobilité pour pouvoir visser les vis 6 pans du conduit de la vanne.

Puis la durit de recyclage des vapeurs d'huile et enfin les deux durit d'admission.
 
Sans oublier de raccorder la vanne au tuyau de son électrovanne (en ayant pris la délicatesse de désactiver sa commande pneumatiquement pour ne pas tout resalir en peu de temps).
 
Reste à apprécier un moteur pour ma part plus souple et plein dès les bas tours. Ca respire mieux comme ça non ?


 


 

 

PAGE D'ACCUEIL