REFECTION VANNE SECURITE




 

par XANRIBA

La dépose de mon boîtier de direction m'a permis de découvrir l'état de dégradation avancé de la vanne de sécurité 
et de ses raccords / tuyaux.

 

Travaux du jour...........

J'ai fait mumuse avec les clés à tuyauter. Au premier abord, j'ai senti que ça allait "sauter" autour de l'écrou, j'ai donc débloqué à la pince étau avant le vrai desserrage à la clé à tuyauter. L'aspersion journalière de WD40 a fait son effet !
Ca s'est débloqué et j'ai pu desserrer sans problèmes.

Par contre pas de bol, ce sont des raccords type Citroën avec le petit manchon caoutchouc qui fait office de joint. Ce ne sont pas des raccord type ISO ou type frein. Donc, impossible à refaire avec la petite valise à 27 € montrée plus haut dans le post ! dommage.........

Avant d'entrer dans le vif du sujet...............

Rappel de la fonction de la vanne de sécurité ( tiré de la revue technique ) :
Vanne à trois tiroirs.
Son rôle est de conserver une pression suffisante dans le circuit de freinage en l'isolant en cas de fuite importante du circuit de suspension. Elle comporte un manocontact allumant un témoin au tableau de bord en cas de pression insuffisante.
Pression d'ouverture : 80 à 100 bars
Pression d'isolement : 80 bars mini
Pression d'extinction du témoin : 80 à 100 bars

 

J'ai pu mesurer les diamètres des tuyaux et des raccords.
En A, tuyau qui vient du conjoncteur / disjoncteur ( 7 ) = diamètre 4,7 mm, raccord 9 mm.
En B, tuyau qui va au clapet SC-MAC avant ( 4 ) = diamètre 3,5 mm, raccord 8 mm.
En C, tuyau qui va compensateur de freinage ( non représenté ) = diamètre 3,5 mm, raccord 8 mm.
En D, tuyau qui va au clapet SC-MAC arrière ( 9 ) = diamètre 3,5 mm, raccord 8 mm.

La bestiole déposée dans son état ( pour ne pas perdre le sens de montage sur le support et ne pas risquer l'inversion au remontage, faudrait pas la remonter à l'envers, j'ai pris soin de remettre dans le bon sens la vis de fixation de la vanne ).

Après brossage ( pour le sens de remontage, je sais maintenant que ce côté qui est gravé  est celui qui sera contre le support )

Tant qu'elle est là, autant aller plus loin, les 2 extrémités se dévissent sans gros efforts. Attention, côté embout plastique noir, un ressort pousse, il faut donc maintenir tout le long du desserrage à la main.

Côté connecteur, un joint torique diamètre extérieur de 17,5 mm et  tore de 2 mm que je vais tenter de trouver à neuf pour remplacement.

Côté retour réservoir ( embout plastique noir ), un joint " plat " qui devrait pouvoir être remplacé par un joint torique de diamètre extérieur de 24,6mm et tore de 2 mm. Un nettoyage de la portée de joint s'impose car la corrosion a commencé à y pénétrer.

Le piston.

L'ensemble après nettoyage à l'essence F puis soufflage.

 

Vue de l'état avancé de dégradation du tuyau vanne (B) vers clapet SC-MAC avant (4)
Avant brossage.


Après brossage. On voit très bien à quel point est attaqué le métal ! Valait mieux intervenir !

Vue du tuyau qui vient du conjoncteur / disjoncteur ( 7 ) et qui va en ( A ) de la vanne. 
Il est à refaire également car la corrosion commence son travail.
Le raccord arrivant sur la vanne en ( A ), tuyau attaqué.

Côté avant gauche sur brancard (avant l'arrivée sur le conjoncteur / disjoncteur), le serpentin est attaqué aussi.

Travaux du jour :

Nettoyage des portées de joints des 2 côtés de la vanne de sécurité avec une petite brosse de ce type montée sur mini perceuse.

 


Côté retour LHM après nettoyage Côté manocontact après nettoyage


Commandé chez ORING http://www.oring.fr/history.php les petits joints toriques en matière PC851 pour le manocontact et pour le retour LHM.
Les joints d'origine étant "écrasés", j'ai mesuré les portées de ces joints sur la vanne et j'ai commandé 2 tailles de chaque joint qui se rapprochent le plus possible à mes mesures.

La matière PC851 est la matière qui convient à l'usage, il y a mieux et c'est DF801.

 

Commandé chez Citroën les 2 petits tuyaux en 3,5 mm avec les garnitures d'étanchéité.
- Celui qui va de la vanne vers le compensateur de freinage ( réf : C96106395 ), tarif remisé 6,66€.
- Celui qui va de la vanne vers le clapet SC-MAC avant ( réf : C0000527093 ), tarif remisé 4,87€.

Le tuyau qui vient du conjoncteur / disjoncteur est NFP ! donc là.......en réflexion pour réparation ou faire refaire.
Et le tuyau qui va au clapet SC-MAC arrière..........son coût étant d'environ 30€, là aussi en réflexion pour réparation ou faire refaire.

A suivre..........

Pour répondre à la demande de Xantia007, voici les côtes des gorges.

 

 

 

20 x 2, c'est le joint rond que j'ai commandé chez Oring et j'espère qu'il fera l'affaire ?!

Ce matin, dépose du petit tuyau qui va de la vanne de sécurité vers le compensateur de freinage. Une galère !! le raccord sur le compensateur est très difficile d'accès. Bon, j'y suis arrivé avec patience.........par contre, étrange, ce raccord n'était pas serré !! en contact, mais pas serré sur le compensateur ! Il s'est dévissé sans efforts ! Il faut faire un peu de place en écartant cette "pieuvre" que je n'ose pas trop manipuler.

Une vue du tuyau.

Accessibilité du raccord sur le compensateur.

Aujourd'hui............réception des joints toriques pour la vanne de sécurité.

 

Côté manocontact, le joint 12,30 x 2,40 fait l'affaire. L'autre ( 12,10 x 2,70 ) créé un trop gros jour entre le manocontact et le corps de vanne qui risque de ne pas être totalement comprimé au serrage.
J'opte donc pour le premier.


Côté retour LHM, j'ai d'abord vérifié le joint de 20 x 2 qui me paraît trop fin.

Pour moi, le faible jeu quand les 2 pièces sont juste en contact montre que la compression au serrage ne sera pas forte.

Je préfère opter pour celui-ci, 20 x 2,50 qui aura une plus forte compression après serrage.


Voilà pour la vanne. Je ré-assemblerais la vanne avec ses joints neufs demain.

Un petit tour du côté du tuyau conjoncteur / disjoncteur  ------
>  vanne de sécurité de diamètre 4,5 mm que j'ai déposé ce matin.
Il est nécessaire de le remplacer lui aussi car rouillé à plusieurs endroits.

 

Raccord côté vanne de sécurité.

à l'autre bout du tuyau, le "serpentin"


Au passage...........quelqu'un sait il quelle est la fonction de ce "serpentin" ??
Ne serait ce pas pour amortir certains "coups de béliers" dans le tuyau ??


Et le spectacle continu..........en déposant ce tuyau, j'ai découvert qu'un tuyau de frein était lui aussi "boursouflé" par la rouille !! il va du compensateur de freinage et traverse le brancard sous véhicule du côté G vers le côté D pour aller......je n'ai pas encore vu où ?! mais ce sera le prochain épisode !!

Photos à suivre............


Remontage de la vanne avec ses joints neufs.
On badigeonne l'intérieur de la vanne ainsi que toutes les pièces et on remonte.


L'embout noir côté retour LHM est à visser tout en maintenant un appui pour comprimer le ressort et attention.....c'est du plastoc !!
J'ai donc bloqué la vanne à l'étau et appuyé tout en tournant puis serré à la clé.



Dégraissage au white spirit avant application du stoppeur de rouille.

Marouflage des parties à ne pas peindre.

 

Bonsoir,

Importante préconisation que tu m'apportes là Xantia 007.


pour la taille joint, les préco de compression sont de 20% max
Tu n'aurais pas mis un peu trop gros ?
Ça risque pas de faire des plis ?




Je fais le point :

Côté manocontact:
Joint de 12,30 x 2,40
Donc 2,40 x 20 / 100 = 1,92.............. le joint comprimé de 20% doit donc avoir une hauteur de 1,92 mm. 
La profondeur de son logement sur vanne fait 1,8 mm, on doit donc avoir un manocontact après serrage de 20% relativement en contact avec la vanne ( jeu de presque 1 dixième )
bon...........j'ai serré jusqu'au contact, je ne pense pas que le dixième puisse contrarier ?! on voit qu'il a de la place pour s'élargir sur son diamètre extérieur.
Le joint préconisé par le plan indique un tore de 1,9 mm, cela veut dire qu'il n'est pas serré sur ses 20% ?!

Côté retour LHM:
Le 1er joint essayé est le joint de 20x2
Donc 2,00 x 20 / 100 = 1,6...........ce joint comprimé de 20% doit donc avoir une hauteur de 1,6 mm. La profondeur de son logement sur vanne est là aussi de 1,8 mm. Manque 3 dixièmes, cela veut dire qu'avec ce joint, je ne pourrais pas comprimer 20% puisque je serais en contact avec la vanne avant !
Le 2ème joint essayé de 20 x 2,50 que j'ai retenu

2,50 x 20 / 100 = 2......ce joint comprimé de 20% doit donc avoir une hauteur de 2 mm. Comparé à la hauteur de son logement de 1,8 mm.
Le joint préconisé par le plan indique un tore de 2 mm.
je vais donc remplacer ce joint de tore 2,50 mm par celui de tore de 2,00 mm.

Il est vrai qu'on a toujours tendance à trop serrer ou trop comprimer pensant améliorer le serrage ou l'étanchéité !
Cette fois ci, je vais être "sage" et respecter la règle.

Le nettoyage ou dérouillage est réalisé avec une brosse métallique montée sur touret:


Le produit utilisé pour stopper la rouille est de l'OWATROL
.


On peut voir ici qu'il est recommandé de dégraisser au White-Spirit ..............me suis fait la même réflexion que toi Crokmais !


Je passe la soufflette avant application de l' OWATROL.
Puis, application d'une peinture noire haute T°, bon, simple précaution pour l'environnement moteur.

 

Pour un raccord attaqué par la rouille et si le tuyau, lui n'est pas attaqué, un brossage sur la brosse au touret devrait faire l'affaire, puis un coup de noir antirouille histoire de le protéger et rallonger sa vie.

Dans mon cas, les tuyaux son cuits ! donc pas d'autre choix que de les remplacer.

D'ailleurs...........ce jour, réception du tuyau 96106395 qui va de la vanne au compensateur de freinage.
C'est reparti pour 300 000 km, non ??

Bonsoir Xanriba
je suis entrain de faire une réfection de la pompe HP (bientôt en ligne) et je repensais à tes joints et la préco de 20%.
En général, on met du shore A 90 sur les joints soumis à haute pression.
Si on prend du 80, il faut le comprimer plus fort pour que ça tienne,
mais pas trop pour qu'il ne se déforme pas.
Mais ces 20% restent une moyenne.
Exemple sur la pompe HP -> compression de 15.8% pour les joints de bouchons et 23.3% pour le joint arrière

Bon.....on verra, on croise les doigts !

Voilà la vanne terminée et remise à "neuf".

Réception du nouveau tuyau conjoncteur ------> vanne de sécurité (réf 5270KT):
C'est beau quand c'est neuf !!


Il faudra que je récupère les fixations qui sont sur le vieux tuyau pour les monter sur le neuf car pas vendues avec.

Pour celui-ci, c'est le tuyau qui va de la vanne de sécurité vers le clapet anti affaissement arrière que je pensais réparer, après nettoyage, il n'est pas attaqué. Seul son raccord est rouillé. Je vais le brosser sur place, lui envoyer du Owatrol histoire de stopper la corrosion et puis cela ira comme cela !

Réception du petit dernier que Citroën a bien eu du mal à se procurer !
Le tuyau vanne de sécurité vers clapet anti affaissement AV réf : 527093.


Remise en place de la vanne de sécurité sur son support, ainsi que du tuyau neuf ( réf:5270KT ) 
vanne de sécurité ------
> conjoncteur / disjoncteur.

 

Pour la vanne, c'est terminé ( sauf si problème au redémarrage ?!)

de même que pour la mise en place des tuyaux.

THE END.....je l'espère !

 

 

 

 

PAGE D'ACCUEIL