REMPLACEMENT SUPPORT MOTEUR INFERIEUR




 

Tuto réalisé par PunkySolenne.

 

Aujourd'hui, je vais vous montrer comment faire pour changer le support moteur inférieur sur votre Xantia. C'est la même procédure pour une XM, et bien d'autres modèles. Une fois encore, je vous mets en garde, cette opération comporte des risques, ne le faites que si vous vous en sentez capable. Vous êtes prêt, c'est parti !!
 
Etape 1 : Travailler en toute sécurité
Calez les roues arrières et soulevez l'avant du véhicule pour le mettre sur chandelles.

 

 
Etape 2 : Vidangez la boite de vitesse

Pour cela, enlevez le bouchon de vidange et mettez un bac pour récupérer l'huile.



 

Etape 3 : Déposez la roue droite
Retirez l'épingle et le cache écrou.




Etape 4 : Retirez l'écrou de moyeu
Pour y parvenir, vous devez remettre votre roue en place, 
redescendre le côté droit de la voiture afin que la roue repose au sol. 
Mettez le frein à main si ce n'est pas encore fait, 
puis à l'aide d'un barre en guise de rallonge desserrez l'écrou. 
Remettez ensuite la voiture sur chandelles.


 

Etape 5 : Désaccouplez le triangle de suspension.

C'est une opération assez pénible à faire, mais si vous employez la bonne méthode, 
vous pouvez y parvenir sans trop de problème. 
Commencez déjà par retirer l'écrou.
Puis soulevez la roue à l'aide d'un cric en prenant appuis sur la vis. 
A l'aide d'une barre, faites levier pour dégager le triangle. 
Si vous n'y parvenez pas, j'ai une autre technique qui consiste 
à verser de l'eau bouillante sur le triangle et la rotule, 
puis deux coups de marteau sur le triangle (sans l'abîmer) et le tour est joué.


Etape 6 : Désaccouplez la rotule de direction.

Pour cela, rien de bien compliqué, suffit juste de retirer l'écrou.

Tirez ensuite le disque vers vous (en retenant le cardan pour ne pas l'endommager). Attention aussi aux différents fils et flexibles. 
Une fois tout désaccouplé, 
vous devez avoir sous vos yeux quelque chose dans ce style.

 

 
Etape 7 : Déposez le cardan droit.

Là encore, rien de bien difficile, mais il ne faut pas négliger certains détails qui ont leur importance. Commencez par dévisser les deux écrous qui se situent au niveau du support moteur. Pas la peine de les enlever complètement, juste assez pour pouvoir tourner la vis sur elle même.

 

 
Ensuite, retirez le cardan, mais attention, pas n'importe comment !! Ne tirez pas par l'extrémité coté roue, vous risquez d'arracher le soufflet central du cardan et de vous retrouver avec votre cardan en deux morceaux. Restez sous votre véhicule et poussez le cardan vers l'extérieur pour le déboîter de la boite de vitesse (au besoin, faites le tourner pour plus de facilité).

 

Etape 8 : Déposez le support moteur.
  
Pour cela, retirer les différentes vis.

 

 

 

Maintenant, il y a deux cas de figures. 
Soit vous avez un nouveau support complet, dans ce cas, 
passez directement à l'étape 10, 
soit vous avez juste le silent-bloc et là, ben bon courage !!
De mon côté, j'avais récupéré le silent-bloc sur une XM, 
je vais donc vous montrer comment j'ai procédé au changement de ce caoutchouc. 
Mais avant, voici une photo pour comparer l'état de l'ancien et du nouveau.


 

 
Etape 9 : Changez le silent-bloc du support moteur.

Pour cette opération, j'ai pris une scie à métaux pour couper le cylindre du silent-bloc ( en prenant soin de ne pas scier le support bien sûr !!). Pour mettre le nouveau, chose
très difficile à faire sans presse, j'ai utilisé l'étau, une bonne dose de WD40, et passé plus d'une heure.  
 

 


Etape 10 : Mise en place du support moteur.

Ben rien de compliqué, suffit juste de remettre tous les vis en place.

 

 

Etape 11 : Repose du cardan droit.

Mettez le cardan en place sans oublier de remettre le joint côté boite de vitesse. 
Là encore, attention à la façon de vous y prendre pour ne pas endommager votre transmission. 
Une fois votre cardan en place, resserrez les vis au niveau du support moteur. 
Pas la peine de serrer comme un fou !!!


 

Etape 12 : Mise en place du triangle.

Une fois de plus, rien de difficile, mais encore faut-il savoir s'y prendre. 
Si vous essayez de serrer l'écrou juste avec votre clef, vous pouvez y passer votre vie. 
Et oui, la vis de la rotule tourne en même temps. 
Rassurez-vous, il y a une technique toute simple, 
il suffit de soulever le triangle à laide d'un cric.
Etape 13 : Mise en place rotule de direction.

Là, pareil, si vous vissez votre écrou sans rien faire pour bloquer la vis de la rotule, 
vous pouvez y passer la nuit. Pas la peine non plus de prendre le cric, 
vous n'y parviendrez pas. 
Un simple serre-joint fera l'affaire.

 
 
Pour le reste du remontage, rien de particulier. Pensez juste à remettre votre bouchon de vidange de la boite de vitesse, bien resserrer l'écrou de moyeu. Remettez la roue en place et descendez la voiture au sol.
 
Etape 14 : Remplissage boîte de vitesse.

Pour pouvoir faire le plein d'huile dans votre boîte de vitesse sans en mettre de trop, il faut que la voiture soit bien à plat. Pour pouvoir travailler dans un espace suffisant, retirez la roue gauche, et redescendez la voiture à niveau. Une chandelle ne pouvant plus passer, mettez la roue sous la voiture pour éviter de vous faire écraser le pied ou autre si le cric venait à lâcher.
Retirez le bouchon de remplissage de boîte, puis faire le plein d'huile à laide d'une pompe à huile ou une seringue. Quand l'huile commence à déborder, votre niveau est bon.
 
 

 
 
Remettez le bouchon en place, remettez la roue et aller tester votre nouvelle voiture.

 

Contribution carapete2.

Bonsoir à tous les xantistes !
Je vous fais part de mes bricoles du jour.
Le support inférieur de ma titine était légèrement HS.

En lisant sur ce forum, j'ai vu un tas de choses sympas mais avec un taux de démontage hallucinant 
( triangle, cardan, vidange de boîte, etc )...Avec plusieurs heures de mécanique à la clé.

J'ai donc opté pour un système beaucoup plus rapide

On vire le tout sans ménagement.

Voici un support neuf, comment l'installer ?

Deux coupelles, une tige filetée un peu d'astuce.
Ici le premier essai raté, ça va de travers.

2 ème essai, c'est tout bon !

On arrive au bout, attention j'ai cassé une tige filetée car j'ai voulu y aller trop fort.
Bien laisser reposer et tapoter avec un marteau pour aider à chaque tour de clé.

Réinstallation du support

Hop terminé ! le tout en 1h chrono !
Cela fait nettement moins de bruit et d'à-coups.

 

On en trouve par exemple ICI

 

 

Complément par Inoxy.

J'avais le support moteur inférieur de ma 1.9TD 1994 à changer (caoutchouc du silent bloc "déchiré" sur un côté - mais moins dramatique que dans le tuto). J'ai suivi la seconde méthode qui consiste à démonter juste le silent bloc et d'en remettre un nouveau avec coupelles/tige filetée (très séduisante il faut dire).


Démontage :

Je souhaite mettre en garde les internautes sur le fait que le silent bloc est un ensemble caoutchouc/acier alors que le reste du support (bloc fixé sur le moteur) et en aluminium... Etant donné que l'épaisseur de l'anneau extérieur du silent bloc est faible, il faut être très prudent (pas beaucoup de surface pour taper avec un burin ou autre). J'ai très souvent eu tendance à riper (ce qui chanfreine le silent bloc, pas super pour continuer) ou rentrer dans le support en alu...


Je recommande donc d'utiliser des tournevis (sur lesquels on peut taper) ou petits burins, de commencer par de petits outils pour faire un premier pli et d'insérer dans le pli des burins de plus en plus gros et pointe arrondies pour décoller le silent bloc sans abîmer l'alu. Lorsque j'ai pu faire passer un gros burin (au moins diam. 10 ou 20 mm) d'un bout à l'autre, le silent bloc est venu tout seul en tapant comme un idiot sur le beau pli qui s'était formé (comme montré dans le tuto). Le plus dur est de créer ce pli, on a l'impression de rien faire et que le silent bloc viendra jamais : patience !


Remontage :

Coupelles :

J'ai été voir un tourneur/fraiseur pour m'usiner deux coupelles en acier (avec épaulement de centrage sur l'une). J'ai payé 40€ le tout car le gars était super arrangeant ; mais vous pouvez négocier à 30-35€ si vous faites ça. Ca fait cher mais ça reste rentable (mon mécano déjà aurait tout démonté, huile moteur + boite...).

Tige filetée :

J'ai pris une tige en acier brut je crois (c'était pas de l'inox pour sûr et je vous déconseille de prendre ça). J'ai été la chercher dans une PME qui fait dans les métaux (vente de tôles, poutres en tout genre, etc...) car eux au moins pouvaient me donner la limite élastique de l'acier qu'ils vendent. Donc pour cette tige, la limite élastique de l'acier était de 880 MPa (ou 880 N/mm² soit 88 kg/mm²). Cette limite est la contrainte seuil à partir de laquelle le matériaux va se déformer de manière irréversible (c'est donc pas la rupture, mais c'est important si on veut pas déformer les filets et le pas du filetage). Ma tige filetée n'a pas cassée, en revanche le filetage des écrous s'est déformé... donc allez-y doucement si vous voulez retirer le tout en douceur. Prix de la tige d'1 m : 1,60€.

Opérations :

1) Vérifier sur toute la circonférence du silent bloc qu'il n'y ai pas d'imperfection (petites bosses etc..) et poncez/limer si besoin (toujours dans le sens du tube, pas en tournant autour sinon les rayures vont ajouter du frottement pour le remontage). Moi j'ai carrément poli le silent bloc au touret à meuler pour gagner quelques microns mais je vous déconseille, risqué et effet négligeable voir inutile (ça marche super seulement si vous le faite uniformément sur toute la surface, à la main oubliez).

2) Mise du silent bloc au congélo pendant 3 ou 4h (on gagne dans les 40 µm sur le diamètre de la pièce entre -20 et 25°C, on crache pas dessus c'est beaucoup).

3) Début des hostilités : du WD40 sur le support alu, une coupelle centré d'un côté, le silent bloc et la 2eme coupelle de l'autre et du WD40 sur le silent bloc.

Attention à la mise en place : veillez à bien aligner le tout sinon le silent bloc va rentrer en travers (plus dur et en plus faudra rattraper à la fin).

4) Quelques coups de clés (serrez pas comme des boeufs, quand ca devient un peu dur stop) puis petits coups de marteaux (moi j'ai mis des bons coups - mais molo, y'a de l'alu derrière). Vérifiez l'alignement, ajuster au marteau.

5) On recommence l'étape 3).

Note : C'est long, c'est normal. Si vous rentrez 0,5 à 1 mm à chaque étape 3), c'est pas mal. Ca donne envie d'y aller plus fort mais faut pas.

6) Une fois le silent bloc complètement rentré, on retire le tout, on remonte la fourche sur le berceau et le moteur (possible que vous ayez besoin du cric pour repositionner le moteur, le mien s'était décalé d'1 cm, le silent bloc était plus en face des trous de la fourche).


La technique est pas compliquée mais il faut être très patient. Pour info j'y ai passé 3h en tout (mise de la voiture sur chandelles, démontage/remontage, nettoyage et rangement des outils, voiture prête à rouler). Environ 2h pour avoir le vieux silent bloc dans les mains, et 1h pour tout remettre nickel.


 

 

 

 

PAGE D'ACCUEIL