SUPPORT MOTEUR SUPERIEUR HDI 110 CV





par DOM85170  

 

Les symptômes

Lors du démarrage ou arrêt moteur, il y a un claquement, bruit clac-clac… . Comme si le moteur bougeait et tapait ferraille sur ferraille.

 

Matériel nécessaire :

Un étau assez gros ou bien une presse d’atelier ( je n’ai pas à domicile )
 
Clé pipe de 16mm 

Clé Torx T50

Les pièces à changer :

 

La première pour la pièce ( A )

Groupe PSA : 1839.46

CORTECO : 80001512

SASIC : 8003205

QUINTON HAZELL : EM4260

 

 

La seconde pour la pièce ( B )

Groupe PSA : 1809.16

FEBI BILSTEIN : 12415

CORTECO  : 21652763

SASIC : 8091161

QUINTON HAZELL : EM2587 - EM3089

 

     

 

L'ensemble est situé côté passager dans le compartiment moteur.

Les deux ensembles à démonter ( A ) ( B )

Sortir la vis centrale du support moteur ( B ) ( clé de 16 ) pour libérer la fourchette (A ).

Enlever les deux écrous qui maintiennent le support des électrovannes pour libérer un peu d'espace.

Enlever les trois vis ( clé de 16 ) qui maintiennent la pièce ( A ).

L'ensemble peut maintenant être retiré.

Sur cet ensemble, on peut retirer la fourchette.

Photos de la pièce et du problème.

 

Démontage du support moteur ( B ).

Démonter avec une multiprise ou une clé à griffe ou une pince étau, la masselotte, photo ci-dessous :


Attention : avant de continuer, mettre un cric sous le moteur pour le supporter et le monter légèrement.

Enlever les trois vis ( clé torx T50 ), flèches rouges et l'écrou ( clé de 16 ), flèche bleue.

 

Ensuite, pour sortir cette pièce, soulever le moteur pour la libérer au niveau de la flèche bleue.

 

Ce support semble moins abîmé que l'autre, seulement quelques craquelures, mais par la suite, on pourra s'apercevoir que le mal est à l'intérieur !

Avant le démontage des silentblocs de leurs supports, repérer l'orientation des caoutchoucs dans leurs logements.

Extraction du silentbloc ( B ), le plus gros.

Mettre quelques coups de ciseaux à bois pour couper le caoutchouc afin de retirer la partie centrale.

 


Surprise pour ma part, la partie centrale est venue facilement et pour cause, le caoutchouc était bouffé de l'intérieur.

 


Maintenant, il faut retirer la bague métallique qui est montée serrée.

Presse pour ceux qui en ont ! Si non : pour faciliter l'extraction, passer la lame d'une scie à métaux au travers du support.

 

 

Puis faire une ou deux coupes ( traits oranges ) du tube en acier seulement.

Décoller et chasser la bague, burin puis, pour ma part, une douille de coffret " camion ".

 

 

Avant de remonter la nouvelle pièce, polir l'intérieur pour gommer les marques.

Le remontage se fait en poussant une pièce dans l'autre avec la force des mâchoires de l'étau.

Extraction du silentbloc ( A ), le plus petit.

Dans mon cas, le noyau est sorti tout seul, sinon appliquer la même méthode que ci-dessus.

 

 

Une photo du remontage :

 

 

Le remontage des ensembles sur le véhicule se fait dans l'ordre inverse.

 

 

 

PAGE D'ACCUEIL