REMPLACEMENT DISQUES ET PLAQUETTES DE FREINS




Bonsoir à toutes et tous,
 
Encore un p’tit TUTO, pour ceusses qui voudraient remplacer leurs plaquettes de frein et/ou leurs disques AVANT sur leur Xantia.
 
Pour votre info, j'ai mis de nouvelles plaquettes car mon auto tremblait de toute son âme entre 1200 et 1600 tours/minute sur chaque rapport, ainsi qu'en marche arrière : mes anciennes plaquettes étaient pour Xsara, elles n'avaient pas l'oreille supérieure qui appuie sur le ressort anti-bruit !
 
Un grand merci à mes deux fils, qui m'ont apporté une aide précieuse à la réalisation de ce TUTO.
 
Allez, on commence…par l'avant
 

 

Après avoir démonté la roue, on extrait le câble de frein à main en tirant sur son extrémité  avec une pince et on le sort de son logement. On tire la gaine du frein à main vers l’arrière, et on la sort de l’étrier, faute de quoi elle va se 
« croquer » lorsque vous basculerez l’étrier pour accéder aux plaquettes.



 

En bas de l’étrier, vous retirez la petite goupille.
Puis vous repoussez l’axe vers l’intérieur de l’aile.



 

Pour accéder aux plaquettes, vous soulevez l’étrier. Au passage, vous remarquerez que le disque est tenu par deux vis Torx à tête conique, qu’il serait utile de débloquer dès la dépose de la roue, frein à main serré, avant même de commencer les opérations de démontage de l’étrier. Sur l’arrière du disque, le support d’étrier est tenu par deux grosses vis Torx T55.
                                           


Voilà le matériel que j’utilise pour la dépose. Lorsque c’est déboulonné, je vous invite à suspendre l’étrier, afin de ne pas tirer sur le flexible de frein. Vous pouvez déposer le disque, et monter le nouveau à la place.
                                            

 

PREPARATION DES PLAQUETTES : comme tout bon mécanicien qui se respecte, j’ai réalisé un chanfrein à la lime sur la périphérie de la garniture, ça évite le sifflement lors du freinage. Opération la plus délicate à effectuer (pour ne pas dire ch…te !) : repousser le piston de l’étrier, en le tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Il faut trouver un objet à bord plat, qui s’agrippe dans les quatre fentes du piston de l’étrier.


 

On peut aussi utiliser une clé à piston et un serre-joint  Après que le piston soit suffisamment repoussé, vous pouvez rabattre l’étrier sur les plaquettes neuves. Vous remarquerez qu’elles comportent, sur leur face extérieure, un ergot. Il faut positionner le piston de l’étrier de manière à ce que cet ergot pénètre dans l’une des fentes du piston (de toute manière, si vous ne le faites pas, ça coince !)


 
Voilà, c’est fini, il suffit de remonter dans l’ordre inverse.  
 
Rappelez vous cependant qu’après avoir démarré l’auto, il est conseillé d’appuyer trois ou quatre fois sur la pédale de frein, et de faire jouer le frein à main ; pour « coller » les nouvelles plaquettes au maximum contre le disque.
 
Rappelez vous également qu’on ne doit jamais effectuer de freinage appuyé avec des plaquettes neuves, sous peine de les « glacer » et qu’elles perdent toute efficacité.  

 

 

Remplacement des plaquettes et/ou des disques de frein arrière sur Xantia.  
 
Si vous installez de nouveaux disques, n'oubliez pas d'utiliser du nettoyant freins ou du dissolvant pour enlever la couche de protection qu'il y aura sur vos nouveaux disques...
 
Bien sûr, on commence par mettre l'auto sur chandelles et de déposer les roues.
Si on doit déposer les étriers, je conseille de déposer la flasque de protection, fixée sur le bras par 3 boulons (clé de 10mm).
Pour déposer l'étrier, il convient d'enlever les deux gros boulons qui le maintiennent sur le bras arrière.
dépose de la flasque de protection dépose de l'étrier


 
ATTENTION, l'étrier de la Xantia est en deux parties, il y a seulement un joint qui sépare les deux parties (et qui assure l'étanchéité).
Donc, soit on laisse l'étrier en place, tenu par les deux gros boulons et l'étrier ne risque pas de s'ouvrir en deux, soit on le dépose, mais on laisse l'axe de maintien des plaquettes pour maintenir les deux parties de l'étrier l'une contre l'autre...ne jamais les déposer simultanément, sous peine de voir l'étrier s'ouvrir en deux, et d'avoir du LHM partout !  

 

En enlevant l'étrier, on constate souvent une couche de "sulfate" au dos de l'étrier ou sur le bras, qui est une réaction entre le métal qui constitue l'étrier (alliage d'aluminium) et l'acier du bras de suspension. Il convient IMPERATIVEMENT de gratter celui-ci comme on peut (tournevis, lime), car il a pour effet de placer l'étrier de travers, d'user les plaquettes de frein, voire d'empêcher l'introduction des nouvelles plaquettes. Ensuite on dépose le disque, en débloquant, comme on peut, le boulon qui le maintient. Au passage, on en profitera pour repousser un peu les plaquettes dans l'étrier à l'aide d'une pince, pour savoir remettre l'étrier sur le nouveau disque.
nettoyage dépose du disque


 

 

 

 

Une fois que le disque est reposé, on peut reposer l'étrier, et s'occuper du remplacement des plaquettes. On ôte l'axe de maintien (2 clés de 8mm), en faisant attention à la position du ressort anti-bruit.
dépose des plaquettes on enlève l'axe de maintien


 

On repousse les pistons à l'aide d'une pince 
(la vieille plaquette peut être en place, ou déjà enlevée, ça n'a pas d'importance).
on repousse le piston piston repoussé


Puis on nettoie comme on peut, à l'aide d'une brosse métallique. Ensuite, on prépare les plaquettes neuves en réalisant un petit chanfrein à la lime sur le pourtour.
nettoyage on chanfreine les plaquettes



Sur ma Xantia, il y avait des sortes de palettes derrière les anciennes plaquettes. 
Je présume que ce sont des dispositifs anti-bruit. Si on les a encore, on les remet comme ils étaient lorsqu'on a enlevé les vieilles plaquettes ; si on ne les a plus, 
je ne pense pas que ça soit d'une importance capitale.
Puis on remet les plaquettes dans l'étrier.
cales anti-bruit repose des plaquettes


 


 

 

 
Il suffit de reposer l'axe de maintien des plaquettes, sans oublier le ressort anti-bruit puis le cache-poussière.
 
Avant de repartir, n'oubliez pas d'appuyer plusieurs fois quelques secondes sur la pédale de frein après avoir démarré le moteur, pour appliquer les nouvelles plaquettes contre le disque.
 
bon courage

 

Complément. (nico 0650)

 

Outil repousse piston.

 


Débloquer les vis de roues.
Lever et caler le véhicule, roues avant pendantes.
Déposer les roues.

 

Débrancher les fils de témoins d'usure.
Desserrer le câble de frein de parking en "a".
Désaccoupler le câble de frein de parking (2) de l'étrier.

 

Déposer :
L'épingle
L'axe
Ouvrir l'étrier.
Déposer les plaquettes de frein.
Nettoyer et vérifier le bon état général.

 

Repousser le piston à fond dans son logement à l'aide de l'outil [1].
ATTENTION : Positionner le créneau du piston avec encoche face à la colonnette.
3. Repose
Reposer les plaquettes de frein.
Rabattre l'étrier.
ATTENTION : S'assurer que l'ergot s'engage dans le créneau du piston

 

 

Reposer :
L'axe
L'épingle
Vérifier la présence de l'agrafe.
Rebrancher les fils de témoins d'usure.
Accoupler le câble de frein de parking au levier.
Tendre le câble de frein de parking.
Vérifier le fonctionnement :
Du frein de parking
Des freins
Reposer les roues, Remettre le véhicule sur ses roues.
Serrer les vis de roues à 9 m.daN.

 

 

 

 

 

PAGE D'ACCUEIL